Dialogo è accettare l'altro come è e come egli stesso si definisce e si presenta a noi, di non cessare di essere se stessi mentre ci si confronta con il diverso, di essere consapevoli che la nostra identità esce arricchita e non sminuita da chi di questa identità non accetta alcuni elementi, magari anche quelli che noi riteniamo fondamentali. La riconciliazione è possibile, tra i cristiani e nella compagnia degli uomini. (Enzo Bianchi, priore della Comunità di Bose)


Forum-débat au Centre Saint-Ignace

Matteo Ricci, bâtisseur de ponts entre l'Occident et la Chine

Lettré de la Renaissance italienne, le jésuite Matteo Ricci (1552–1610) fut le premier européen à assimiler la culture chinoise et le précurseur de la transmission mutuelle des savoirs entre la Chine et l’Europe.

Pendant deux siècles, Ricci et ses successeurs, savants et missionnaires jésuites, inaugurèrent entre ces deux mondes les échanges scientifiques et techniques, la comparaison entre leurs processus de pensée respectifs, la création de nouvelles formes plastiques et musicales.

Ricci fait partie de l’histoire de la Chine comme de celle de l’Europe pour avoir instauré un dialogue entre les cultures et, par un humanisme et une foi exemplaires, il a semé les graines de l’évangélisation de "l’Empire du Mi- lieu".

A l’occasion de l’Année Ricci, cette vie et cette œuvre à découvrir tel un vivant trait d’union entre deux antiques civilisations nous invitent tous à l’écoute de l’autre, dans le respect et sous le signe de l’amitié.

Mardi 4 mai 2010, de 18h30 à 20h à la salle Jean de Puybaudet - Centre Saint-Ignace - 31, rue Sainte Anne à Saint-Denis. Tél : 0262 90 28 39