Dialogo è accettare l'altro come è e come egli stesso si definisce e si presenta a noi, di non cessare di essere se stessi mentre ci si confronta con il diverso, di essere consapevoli che la nostra identità esce arricchita e non sminuita da chi di questa identità non accetta alcuni elementi, magari anche quelli che noi riteniamo fondamentali. La riconciliazione è possibile, tra i cristiani e nella compagnia degli uomini. (Enzo Bianchi, priore della Comunità di Bose)


Colloque international de sinologie: "L’échange des savoirs entre la Chine et l’Europe au temps de Matteo Ricci (1552-1610) "

11 Mai 2010 : 400ème anniversaire de la mort de Matteo Ricci
« le jésuite du XVIème siècle qui nous a ouvert les portes de la Chine»

Autour de l’Institut Ricci-Centre d’études chinoises, un comité de chercheurs et scientifiques s’est réuni pour célébrer le 400ème anniversaire de la mort du missionnaire Matteo Ricci s.j.(Macerata 1552-Pékin 11 mai 1610), lettré de la Renaissance italienne qui fut le premier européen à assimiler la culture chinoise et le précurseur de l’échange des savoirs entre la Chine et l’Europe.

Le 30 janvier Plus de 500 personnes étaient rassemblées au Centre Sèvres à Paris pour assister à l’inauguration de l’année Matteo Ricci, parmi elles des personnalités des mondes académiques, diplomatiques et ecclésiastiques. L’exposition scientifique qui souligne les apports de Ricci à la Chine en astronomie, mathématiques, cartographie…fut unanimement saluée tant par la rigueur et la précision de son contenu que par la qualité graphique des 21 panneaux. L’auditorium de 250 places ne permit pas d’accueillir la foule trop nombreuse qui s’était déplacée pour assister aux conférences et visionner le film chinois de Yu Sanle sur Matteo Ricci.

De leur côté la Chine et l’Italie célèbrent aussi ce 400ème anniversaire (manifestations et expositions au Musée de Pékin, Shanghai, Nankin…Rome, Macerata)

Jeudi 27 et vendredi 28 mai - UNESCO- Paris
Colloque international de sinologie :
« L’échange des savoirs entre la Chine et l’Europe
au temps de Matteo Ricci (1552-1610)

Sous le patronage de l’UNESCO et avec la collaboration du Centre d’Etudes sur la Chine Moderne et Contemporaine (EHESS-CNRS).

9 spécialistes de la dynastie des Ming évalueront la circulation des idées dans la société chinoise de l’époque : lettrés de Nankin, fonctionnaires du Ministère des Rites, lettrés musulmans, et aussi Ricci, Ptolémée, et même Euclide…Et aujourd’hui, savons-nous ce que disent les intellectuels chinois de Ricci ? Vendredi après-midi, un forum final ouvrira la question de l’échange des savoirs dans le monde d’aujourd’hui.

A cette occasion, l’exposition, réalisée sous le patronage de l’Académie des sciences, qui évoque les échanges scientifiques entre la Chine et l’Europe au temps de Ricci sera présentée dans le hall de l’UNESCO avant de rejoindre le Palais de la Découverte du 14 septembre au 6 février 2011.

Institut Ricci de Paris


 

AllegatoDimensione
FICHE D'INSCRIPTION AU COLLOQUE214.5 KB
DOSSIER DE PRESSE1.77 MB
Manifeste1.45 MB